Vendre une maison en viager

Dans un environnement où les prix de l’immobilier continuent d’augmenter, du viager et la perspective d’acheter une propriété avec un rabais peuvent être tentantes. Mais attention, les contraintes peuvent être nombreuses et, au final, la performance reste aléatoire. Visitez le site d’un professionnel pour de plus amples informations. Connu mais très peu utilisé, du viager représente moins de 1% des ventes immobilières du premier. Ce manque d’intérêt s’explique par la nature même de la rente viagère que certains considèrent comme un pari sur la mort. Cependant du viager a des atouts pour l’acheteur, qui peut espérer acquérir un bien moins cher que sa valeur, mais aussi pour le vendeur, qui trouve par ce moyen une rémunération supplémentaire qui lui permet d’améliorer ses «vieux jours».

Acheter un viager

Il existe de nombreuses formes de vie pour répondre aux besoins spécifiques du patrimoine et offrir une grande flexibilité aux vendeurs et aux acheteurs. Au cours d’une vie bien remplie, le vendeur continue de vivre chez lui sans changer ses habitudes jusqu’à sa maison de retraite ou sa mort. Pour l’investisseur, l’acquisition d’une rente viagère est similaire à un investissement locatif sécurisé, avec un seul occupant (le vendeur), et pour lequel il reçoit tous les «loyers» au moment de l’acquisition sous forme d’escompte d’occupation. Pour l’achat d’un appartement en viager rendez vous sur : http://www.french-riviera-property.com/fr/appartements-a-vendre.cfm. Avec du viager libre, la propriété est vendue gratuitement de toute occupation. L’acheteur a la possibilité de vivre à titre personnel, d’héberger ses proches ou de le louer. L’achat à vie permet à l’acheteur de bénéficier d’un crédit sans intérêt bancaire accordé par le vendeur. L’acquisition d’une propriété dans du viager est un investissement immobilier comme les autres.

Le paiement du viager

La rente viagère est plus pour les investisseurs que pour les primo-accédants. Il est nécessaire d’avoir sa propre maison et de pouvoir se priver d’une partie de son épargne pendant de nombreuses années avant d’envisager un tel investissement. Attention, en cas de défaut de paiement, la durée de vie est considérée comme obsolète et toutes les sommes engagées (le bouquet et les mensualités versées) définitivement perdues.

Articles de la même catégorie :