Quand vendre son bien immobilier ?

Le marché immobilier fonctionne avec les saisons. A certains moments, les transactions immobilières augmentent puis à d’autres moments elles diminuent. Pour toutes informations complémentaires, contactez l’agence Saint Preux. Cependant, il s’avère que la période précédant la rentrée scolaire est le moment idéal pour vendre votre propriété. La période de retour montre chaque année un dynamisme qui contraste fortement avec les autres trimestres. Ainsi, entre le 1er et le 3ème trimestre, on peut constater chaque année une augmentation du volume des ventes de l’ordre de 15%.

Choisir le printemps pour vendre sa propriété

C’est généralement au printemps que le marché immobilier connaît une accélération de son activité. Et pour cause, au retour des beaux jours, il n’est pas rare de concrétiser des projets mis en «stand by» durant les mois d’hiver. De plus, dans le cas d’une famille, la signature de la convention de vente au printemps permettra de déménager en été et de faire en sorte que les enfants retournent en classe dans de bonnes conditions. Mais si la vente au printemps peut permettre de compter sur la hausse des prix, l’augmentation du nombre de transactions immobilières enregistrées entre les mois d’avril et juin implique que la question «immobilier», la concurrence est rude … Clairement, vous risquez d’être noyé dans la masse au printemps si vous souhaitez vendre votre bien en cette période, mais il sera plus susceptible de se démarquer si la vente maison et appartement s’effectue en hiver ou en été. En effet, dans quelques semaines, le résultat d’une transaction immobilière variera probablement largement … En juillet-août, la plupart des ventes conclues font suite à des compromis au printemps. Comparé au pic du nombre de transactions immobilières au printemps, la saison estivale semble, en effet, très calme. La grande majorité des propriétés ayant trouvé preneur au printemps, l’été venu, la demande baisse et les biens sont plus rares sur le marché. Contre toute attente, cette rareté des ventes ainsi que l’offre peuvent encore être un avantage. Et pour cause, la concurrence sera moins rude … Par contre, par temps chaud – ou très chaud – les visites à domicile pourraient bien se retourner vers l’épreuve. Sauf si vous préférez les visites à la fin de la journée. À la fin de l’été, les transactions redémarrent progressivement début septembre. Mais de l’avis de la plupart des spécialistes, si l’offre reprend timidement, ce n’est pas pareil pour la demande. Si la valeur ajoutée réelle de la propriété que vous souhaitez séparer est son jardin, nous ne pouvons pas vous conseiller de le mettre en vente pendant les mois d’hiver. De plus, le petit nombre de transactions immobilières entre décembre et février combinées à un stock relativement important de biens à vendre signifie qu’en hiver, les prix tendent souvent à imiter le mercure du thermomètre.

Le prix de l’immobilier selon les saisons

Les saisons influent sur les prix de l’immobilier. Les transactions immobilières sont nombreuses (et les prix plus élevés!) Au printemps mais la concurrence est rude. L’automne et l’été ne sont pas des saisons très prometteuses en termes de ventes immobilières. En hiver, les maisons avec de beaux jardins sont pénalisées. Une propriété sera plus susceptible de trouver un acheteur à un moment où la demande sera forte.

Articles de la même catégorie :