Ce que vous devez savoir avant l’achat d’un hélicoptère

Que votre but soit de devenir pilote professionnel ou bien que vous souhaitiez acquérir un hélicoptère pour vos déplacements personnels, il vous faudra vous renseigner sur les conditions d’achat et de vente de ces engins avant toute opération. Faire l’achat d’un ou plusieurs aéronefs représente un certain budget lors de l’achat, mais cela représente aussi des frais d’entretien à l’avenir.

De nos jours, on observe une aviation légère qui s’est vraiment démocratisée et il est de plus en plus accessible pour les particuliers de conduire un appareil volant. Et parmi toutes les possibilités existantes, les vols en hélicoptère sont très appréciés. Piloter un aéronef demande tout de même une licence, qu’il est possible d’obtenir dans une école de pilotage. Elle vous permettra de voler pour vous-même, seul ou accompagné de qui vous souhaitez. La licence de pilote privé d’hélicoptère s’obtient généralement dans un délai de six à trente-six mois en fonction de vos aptitudes. Cette licence est accessible à tous les candidats de dix-sept ans ou plus et coûte en moyenne 15 700 euros, mais le prix diffère selon le modèle choisi pour effectuer le vol.

Comment choisir un hélicoptère ?

Avant tout, le plus important est de s’assurer de la fiabilité de l’appareil, en effet votre sécurité est la priorité. Le prix d’un hélico civil peut être assez élevé, souvent bien plus qu’un petit avion si on compare les prix sièges par sièges, c’est dû au fait qu’ils possèdent plus de composants mobiles. Selon votre budget, vous aurez le choix entre acheter un appareil neuf ou d’occasion, tout en restant attentif à la fiabilité de l’annonce bien sur. Dans les deux cas, l’entretien d’un hélico demande également un certain budget, en raison de pièces à changer régulièrement et des fréquentes révisions afin de prévenir les accidents. Les hélices vous demanderons une attention particulière, il est nécessaire de vérifier avant tout démarrage si elles ne sont pas endommagées pour des raisons évidentes de sécurité. De plus, il vous faudra prévoir un grand terrain sécurisé de 25 mètres sur 25 mètres afin d’assurer le bon déroulement du décollage et atterrissage.

Bien choisir son hélicoptère ?

Il vous est conseillé de choisir le même type d’hélicoptère que celui avec lequel aurez passé votre examen de pilotage, vous aurez plus de facilité à débuter seul avec un appareil familier. Très apprécié par les écoles de conduite pour sa maniabilité et son faible coût ,le modèle R22 de la marque Robinson est un petit hélicoptère avec lequel vous pouvez vraiment être à l’aise. Ce modèle est le plus souvent utilisé pour un premier vol et son pilotage est agréable et relativement simple. Mais si vous souhaitez un modèle qui possède un temps de vol plus long pour aller un peu plus loin, de la même marque, le modèle R44 vous conviendra parfaitement. C’est le modèle d’hélicoptère le plus vendu au monde. En effet, pour un pilote plus expérimenté qui souhaite faire de plus longs voyages de toutes destinations, des modèles plus gros et plus puissants sont conseillés, même s’ils représentent également un plus grand budget.